Loading…

Lieu fixe

Vous retrouverez ici les actualités concernant la création de notre Lieu Fixe !

Cirqu’en Cavale est une école de cirque itinérante entre plusieurs villages (notamment Pernes, St Pol sur Ternoise et Fruges). Elle dispose également d’un site à Pernes où un chapiteau est utilisé 6 mois par an à la belle saison pour les cours ou les spectacles. S’y trouvent également les bureaux administratifs qui accueillent les salariés et vos demandes d’inscriptions ou de réservations de spectacle. Pour compléter son offre, Cirqu’en Cavale se déplace dans tout type de structures (école, maison de retraite, foyer social, entreprise, etc) pour permettre à tout le monde de s’initier aux arts du Cirque. Par ailleurs, Cirqu’en Cavale programme plusieurs spectacles de cirque par an sous chapiteau ou en salles et permet à des compagnies de disposer d’un lieu pour travailler leur création.

Malheureusement, toutes les activités sous chapiteau sont contraintes car ce dernier n’est plus utilisable à partir de l’hiver. Ainsi, toutes les disciplines comme l’aérien, la voltige ne peuvent plus être enseignées faute de structures adéquates. Les spectacles et les résidences d’artiste sont également reportés aux beaux jours. C’est tout l’univers et la magie du cirque qui est mis entre parenthèse pendant plusieurs mois.

C’est pourquoi, tout en continuant ses actions délocalisées, Cirqu’en Cavale souhaite disposer d’un lieu fixe et pérenne, ouvert toute l’année, où toutes les disciplines peuvent être enseignées tout au long de l’année, équipé pour accueillir chacun d’entre vous selon ses besoins, où l’accueil restera chaleureux et convivial, les spectacles plus réguliers…

Pour voir se projet aboutir, toute l’équipe est sur le pont : salariés, membres du Conseil d’administration, sympathisants et usagers. Nous souhaitons prendre en compte les avis du plus grand nombre, concerné par notre activité, afin de proposer au final un lieu familier à chacun.

Nous avons donc organisé réunions et consultations publiques pour informer nos voisins, les habitants de Pernes et alentours de nos intentions :

1. Un premier apéro des voisins en avril 2017, pendant lequel une idée de terrain est ressortie : la Zone d’Activités de Pernes pourrait nous accueillir. A ce moment là, reste à négocier avec l’intercommunalité à qui appartient cette zone.

2. Une présentation publique en septembre 2017 à toutes les associations pernoises, les habitants, pour présenter nos envies et besoins.

Pour continuer à travailler tout en transversalité, nous avons sollicité Les Saprophytes. Il s’agit d’un groupement d’architectes et de paysagistes réunis sous forme de SCOP (Société coopérative et participative) qui remettent au centre de leur travail les usagers et qui « développent depuis 2007 des projets artistiques et politiques autour de préoccupations sociales, économiques et écologiques« .

Avec eux, en juillet 2017, nous avons par exemple organisé 2 jours de réflexion sur ce que nous voulons voir se construire. Étaient réunis salariés, artistes, sympathisants, membre du CA, voisins. Il en est ressorti un diagnostic sur ce que représente aujourd’hui Cirqu’en Cavale, ce que nous voudrions voir se répéter dans le prochain lieu, ce que nous rêvions, ce qu’il était possible de faire…

En plus de nous permettre de passer de bons moments ensemble, en juin 2018 ils nous ont proposé une première ébauche d’agencement des espaces ! C’est peu dire qu’elle nous emballe !
Mais pour voir tout cela se concrétiser, il nous faut un terrain où nous installer. Association originaire du Ternois, nous nous dirigeons naturellement vers notre territoire d’accueil pour installer ce lieu culturel, social et artistique. Malheureusement, à Pernes, où nous sommes installés actuellement, il est compliqué d’envisager une installation sur la Zone d’Activité précédemment évoquée, car le prix du terrain est au-dessus de nos moyens.
Nous continuons donc notre recherche …

 

FEVRIER 2019- Un nouveau départ

Le dernier trimestre 2018 fut fort en émotions. Le temps était venu de se positionner : était-il plus favorable de s’installer à St-Pol-sur-Ternoise, notre fief, ou d’accepter l’invitation de Calonne-Ricouart ? Chacun des deux projets avait ses atouts et ses inconvénients, ce qui ne facilita pas la décision des salariés et du Conseil d’Administration de Cirqu’en Cavale. Finalement, c’est Calonne-Ricouart qui l’emporta. Cirqu’en Cavale travaillera donc ces prochains mois à voir se construire un Pôle Culturel économique et solidaire, en collaboration avec la municipalité et les différents partenaires du projet (bénévoles, collectivités territoriales, financeurs, architectes, paysagistes…). Cette future installation dans le bassin minier n’enlève en rien les missions de développement culturel en territoire rural inscrites dans les statuts de l’association. Cette base arrière permettra d’accueillir le public dans des conditions plus confortables, et sera le point de départ vers les campagnes de l’Artois, du Ternois et des 7 Vallées où nous continuerons à aller à la rencontre de la population. Il s’agit néanmoins d’un nouveau départ de l’association pour un projet qui mobilisera toutes ses forces, ses ressources humaines pendant plusieurs mois encore.